Réunion avec TOTAL FINA ELF

Cette réunion des plus courtoises, sur l'initiative de la compagnie pétrolière avait pour but de connaître la position des communautés autochtones d'Equateur sur la problématique du pétrole; sachant que la compagnie n'a visiblement signé aucun accord avec le gouvernement équatorien. L'appel d'offre semble toujours en cours. Les représentants des communautés présentes ont indiqués leur opposition à une nouvelle exploitation du pétrole en Equateur. En effet l'expérience montre que les droits des indigènes n'ont pas souvent été respectés mais plutôt bafoués. De plus la manne financière que représente ces exploitations ne profite pas de manière satisfaisante à la population. L'exploitation du pétrole sur les terres qu'ils habitent depuis des décennies ne peut se faire sans leur participation entière.
L'Association franco-équatorienne restera vigilante des atteintes qui pourront être portées contre les droits des communautés autochtones.

Nous souhaitons rappeler que l’Association franco-équatorienne était un Observateur et traducteur des échanges entre les représentants Shuars et TOTAL FINA ELF. L’Association franco-équatorienne a un but de créer des échanges culturels et humanitaires. Même si nous sommes solidaires de la cause défendue par les communautés qui souffrent d’être exploitées nous ne prenons pas de décisions politiques, et ne nous opposons pas à des décisions gouvernementales ou des communautÚs.