0
7 8 9 /
4 5 6 *
1 2 3 -
0 +/- . +
C
=
Ne fonctionne pas avec Firefox.
Bienvenue sur le site de " "  
Pratique voyage
Cours du dollar (en date du 15/02/2010), puisque c'est la monnaie officielle de l'Equateur :
1 Dollar américain = 0.735270 Euro
1 Euro (EUR) = 1.36004 Dollar américain (USD)
1 Euro = 6,55957 francs
Décalage horaire
Moins 7 heures en été, moins 6 heures en hiver. Pour les îles Galapagos il faut enlever 1 heures de plus.
Adresse et téléphones de l’Ambassade d’Equateur en France : Paris
Ambassade d'Equateur
34 avenue de Messine - 75008 Paris - TEL 01.45.61.10.21 - FAX 01.42.56.06.64
Consulat d'Equateur
34 avenue de Messine - 75008 Paris - TEL 01.45.61.10.04
http://www.ambassade-equateur.fr
Téléphoner en Equateur
00 + 593
Consulat honoraire : Marseille
Boulevard des bassins du Radoub - Cap Pinède
13002 Marseille
TEL 04.91.02.55.55 - FAX 04.92.58.52.59
Adresse et téléphone de l’ambassade de France en Equateur :
Ambassade de France, Avenida General Leonidas Plaza 107 y Patria Eloy Alfaro, Quito - EQUATEUR
Téléphone : 593 2 560789 - 562 270 - 526 347
Serge PINOT, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire
Télécopie 593 2 546 118
http://www.ambafrance-ecu.org
Sachez qu’en cas de problème (perte ou vol de documents, passeport etc.) l’ambassade de France ne pourra pas toujours être d’une grande utilité. Prévoir une copie de son passeport sur soi pendant vos déplacements.
Visa pour l'Equateur :
Pas besoin de visa pour l'Equateur, en tant que touriste français vous avez droit à trois mois (le passeport doit toutefois être valable six mois). Les différents type de visa pour l'Equateur.
Visa pour la France depuis l'Equateur :
L'obtention d'un visa pour la France n'est pas une mince affaire et a de quoi en décourager plus d'un, souscription d'une assurance (100$ par mois), lettre d'invitation de la personne qui vous recevra en France (avec photocopie des trois derniers bulletins de salaire, photocopie impôt sur le revenu etc...); se renseigner auprès de l'ambassade ou consulat en Equateur. Article de presse à ce sujet.
Trajet :

La période des vacances d’été en France et en Europe est la haute saison pour laquelle les billets d’avions sont les plus chers. Prix d’un aller-retour grosso-modo 1200 euros. Parfois beaucoup plus selon la compagnie. Hors saison il est parfois possible d’obtenir des billets pour 800-900 euros. Astuce : il est parfois intéressant d'acheter un billet d'avion au départ d'un pays frontalier (Espagne, Italie) où les billets sont parfois moins chers, jusqu'à 200 euros de moins. Pour s'y rendre se faire emmener ou louer un taxi. Si vous partez à plus de deux cela peut être très avantageux. Sur le site opodo on trouve aussi parfois des prix intéressants.

Un séjour de 3 semaines est le minimum pour bien visiter le pays, connaître un rudiment d’espagnol est nécessaire pour ne rien rater. Exemple d'itinéraires.

Décalage horaire :
7 heures l'été et 6 l'hiver.

Sécurité :
La sécurité en Equateur est un point important. C’est un point important non pas parce que l’insécurité y est préoccupante mais par parce que le thème est souvent abordé. Il y a des cas rapportés d'agressions chaque années. Je n’ai jamais été moi-même agressé. L'Equateur est quand même un des plus si ce n'est le plus tranquil des pays d'Amérique du sud. Ceci dit nous vous conseillons de n’avoir jamais de comportements provocateurs, de ne pas porter de bagues, montres ou autres bijoux pouvant attirer l’attention. Il faut être prudent sans céder à la paranoïa.
Matériel :
Pour les grosses balades (une de vos raisons de visiter l’Equateur) ne vous munissez pas du top du top de l’accoutrement du parfait randonneur. Une bonne paire de chaussure de marche (pas forcément imperméable), des sous-vêtements légers, quelques paires de chaussettes les plus fines possibles (pour éviter la transpiration). Une bonne casquette, une paire de gants, une bonne paire de lunettes de soleil et de l’écran solaire (les coups de soleil ne sont pas rares !). Un sac de couchage n'est pas forcément nécessaire, sauf si vous êtes un routard pur et dur ! Par contre une moustiquaire peut être utile car il n'y en a pas forcément dans tous les hôtels; tout est question de place dans votre sac.

Aparte : Arrivé à Quito vous êtes déjà à 2800m d'altitude. Vous sentirez peut-être quelques vertiges et maux de têtes, c'est normal. Si les symptômes persistent un comprimé de paracétamol suffit souvent à vous soulager.
En Equateur vous avez la possibilité d'accéder à des très hauts sommets. Je conseille aux moins avertis de prévoir une période d'acclimatation (2-3 jours) à l'altitude si vous souhaitez vous promener au delà de 4500m. Etre en bonne forme physique, faire quelques footings avant votre départ serait un plus (surtout ne pas se blesser avant de partir, un cas recensé dans mon entourage... :-).

La pollution atmosphérique, due à la mauvaise qualité du raffinage des carburants automobiles et non tant au véhicules mals réglés, est parfois très prenante à Quito.

Sanitaire :

Vaccination : Aucune vaccination n’est obligatoire, toutefois il est fortement conseillé d’avoir tous ses vaccins à jour (tétanos, diphtérie, poliomyélite...). Le vaccin contre la fièvre jaune et la typhoïde sont vivement conseillés ainsi que de prendre un traitement contre le paludisme (aussi appelé malaria) pour les séjours prolongés dans les régions à risques (fin fond de l'Amazonie), sachant qu’il n’existe encore aucun vaccin à ce jour.

Quant à la nourriture, n’hésitez pas à manger dans les petits restaurants typique ou sur les marchés. Il est toutefois "obligatoire" de boire de l’eau encapsulée, de ne pas manger crusités à l'aspect douteux, éviter glaces et glaçons, coquillages et crustacés (sauf si frais). Si vous faites vous mêmes la cuisine, il faut peler les fruits, le lait doit être bouilli. Toujours se laver les mains avant le repas (il existe des produits antiseptiques très pratiques pour les voyages), ne pas marcher pieds nus dans le eaux douces stagnantes.

La dengue :
La dengue qui peut être provoquée par quatre types de virus, est une maladie parfois mortelle (dans environ 1% des cas) transmise par la piqûre d'un moustique appelé Aedes. C'est une maladie dite de la saison des pluies.
Ce virus est très répandu dans beaucoup de zones tropicales du monde et ce sont encore les hommes qui par leurs déplacements, assurent la dissémination des virus et la propagation des épidémies.
Symptômes : La maladie s'exprime le plus souvent (se manifeste après 2 à 7 jours d'incubation)
par une forte et brutale fièvre, par des frissons, mots de tête, douleurs rétro-orbitales, photophobie, douleurs musculaires et articulaires, nausées, vomissements et des affections de la gorge. Une scarlatine peut apparaître 3 à 4 jours plus tard sur le torse pour gagner ensuite les autres parties du corps.
Les complications sont rares et la guérison est sans séquelle.
Les forme la plus grave (plus rare) observée surtout en Asie tropicale et à Cuba chez les enfants, la dengue hémorragique est fréquemment mortelle et la mortalité peut atteindre 10 à 20%.
Prévention de la dengue : Il est conseillé d'utiliser un répulsif et d'utiliser des moustiquaires.
Pas de Vaccination existante à ce jour.
Je n'ai jamais eu de cas rapporté de dengue dans mon entourage.

Le paludisme :
Le paludisme est une maladie (grave et mortelle dans 20 à 30% des cas si le diagnostic n'est pas fait précocement) transmis par un moustique l'anophèle femelle qui injecte un parasite (un protozoaire du genre Plasmodium).
Symptômes : Frissons, fièvre supérieure à 39°C, et ou douleurs abdominales.
Une contamination de la mère à l'enfant, par voie transplacentaire, est également possible.
En France, la très grande majorité des cas de paludisme observés est contractée lors d'un voyage effectué sans mesure de prophylaxie ou avec une prophylaxie inadaptée.
Prévention du paludisme : Une prophylaxie parfaite est de plus en plus difficile à mettre en place, du fait du développement de clones résistant aux différents médicaments comme à la chloroquine.
Pour prévenir la piqûre des moustiques, qui piquent principalement la nuit, l'utilisation de pommades répellantes ou de moustiquaires imprégnées d'insecticide se montre efficace.
Il est prudent de partir avec un médicament préventif efficace contre le paludique en consultant son médecin généraliste.
Sans parler de paludisme, les mousitques sont parfois voraces... prévoir donc de s'enduire de crème sur les membres découverts.

Dysenterie (turista ou diarrhées du voyageur) :
Le mal le plus souvent rencontré est bien sûr le fameuse tourista…c'est une pathologie très fréquente mais passagère et souvent bénines. En surveillant votre alimentation ça devrait aller, ne buvez pas l'eau du robinet (mais uniquement en bouteille), refusez les glaçons, ne nettoyez pas une plaie avec de l'eau souillée. Vous pouvez boire toutes boissons préparées avec de l'eau bouillie (thé, café). Vous pouvez aussi boire de l'eau bouillie. Les comprimés qui traitent l'eau sont efficaces sur les bactéries et virus mais pas sur les parasites. Prévoir quelques remède au cas où ? Lavez-vous les mains avant de passer à table. Dans tous les cas, avant votre départ une visite chez votre médecin de famille n’est pas superflue. Pensez que les enfants sont plus fragiles que les adultes, ses vaccins doivent être impérativement à jours. Prendre un gel nettoyant mains.

Insolation :
Attention en Equateur le soleil peut être très nocif (surtout pour les enfants), surtout en altitude, même sous une couverture nuageuse. Evitez les expositions quand le soleil est au zénith. Prévoir une crème solaire efficace, crème hydratante en cas de coup de soleil, casquette (surtout pour les enfants), lunettes de soleil, boire beaucoup (j'insiste) d'eau.

Médication : Se faire prescrire par son médecin un anti-douleurs (type paracétamol), anti-diarrhée (gastro-turista) et éventuellement un antibiotique léger. Je conseille fortement un anti-histaminique. Bien sûr achetez en pharmacie une crême solaire et un répulsif.

Prévoir une consultation médicale (médecin traitant ou/et centre de vaccinations internationales) avant votre départ. Surtout pour les enfants. Prévoir éventuellement une visite de contrôle chez le dentiste.

Pensez à vos médicaments habituels aux doses suffisantes pour la durée du séjour. Emportez avec vous les ordonnance (photocopies). Tenir compte du décalage horaire pour la prise de certains médicaments (insuline...). Emporter les médicaments dans leur emballage et non en vrac.

Où arriver à Quito :
.
Si vous arrivez à Quito et que vous ne savez pas où loger, vous pouvez nous contacter, nous pouvons vous mettre en relation avec une personne de confiance qui peut venir vous chercher à l'aéroport, vous hébérger les premiers jours, (pour un tarif correct) et même vous accompagner dans vos déplacements.
Vous pouvez aussi consulter les sites suivants pour les questions sanitaires :
http://www.pasteur-lille.fr/fr/sante/vaccin/desc_pays/EQUATEUR.htm
http://www.sante.gouv.fr
http://www.sante.gouv.fr/htm/pointsur/vaccins/index.htm
http://www.invs.sante.fr/
http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs_909/index.html cliquez sur Equateur
Questions fréquentes
Puis-je partir avec des enfants ?
Oui bien sûr, cela leur fera de magnifiques souvenirs. Mais soyez prudent, les enfants se fatiguent plus rapidement, sont plus sensibles au froid ou au chaud, au mal d'altitude, aux piqures de moustiques... Suivez les instructions plus haut dans la page. En cas de doute consultez un médecin-généraliste avant de partir ou demandez une consultation auprès d'un établissement spécialisé type Institut Buisson Bertrand.
Quels sont les vaccins indispensables ?
Pas de vaccins obligatoires, mais il est fortement recommandé d'avoir tous ses vaccins (DTP) à jour plus la fièvre jaune, la typhoïde et éventuellement les hépatites. Traitement antipaludéen conseillé si vous allez profond en Amazonie.
Puis-je me promener tout seul en amazonie ?
A moins d'être un spécialiste la réponse est assuréement non. Vous pourriez-vous perdre et surtout passeriez à côté des coins à visiter. Un guide est conseillé voire obligatoire.
Est-il risqué de s'aventurer seul en Amazonie (variante) ?
Un guide est préférable (voire obligatoire), ne pas s'aventurer loin des sentiers battus, vous pourriez vous perdre !
La faune est-elle dangereuse, serpents, araignées...
On n'est jamais à l'abri de croiser une serpent venimeux (surtout en Amazonnie). Toutefois, il est assez rare de rencontrer des espèces préjudiciables pour l'homme. Il faut s'aventurer assez loin en forêt pour observer de tels animaux, ce qui est parfois dommage...
De quel type de documents ai-je besoin ?
Aucun si votre séjour excède pas 3 mois. Le passeport doit être valable 6 mois impérativement. Si vous passez par les U.S. vous devez avoir un passeport récent (à étoile).
Qu'est ce que le soroche ?
C'est le mal de l'altitude. Il est conseillé de s'aclimater avant de procéder à une forte élévation (surtout pour les enfants); même si dès votre arrivée à Quito vous êtes déjà à 2800m.... En altitude il faut aussi bien s'hydrater.
Quels est le meilleur moyen de transport ?
C'est indiscutablement de bus. Ils déservent toutes les destinations et sont très bon marché. Les taxis sont aussi bon marché. Les vols intérieurs ne sont pas chers.
J'ai le mal des transports, est-ce génant ?
Si vous prenez le bus, cela peut effectivement être gênant, car les routes sont souvent sinueuses. Dans ce cas se faire prescrire un traitement (ne serait-ce que homéopathique) avant votre départ. Surtout pour les enfants.
Puis-je retirer de l'argent sur place ?
C'est assez facile à Quito, dans les grandes villes, un peu moins dans les autres. Vous pouvez par exemple emmener la moitié de votre budget avec vous et retirer l'autre sur place au moment voulu (Visa ou Mastercard).
Amazonie, eaux claires ou eaux sombres ?  
A la question quelle est la région à visiter entre celle de Cuyabeno (eaux sombres) ou Tena-Puyo (eaux claires) il est difficile de répondre, ce sont deux régions bien distinctes. Le mieux étant de chercher des photos sur internet et de se faire sont propres avis.
Quel budget prévoir ?
Tout dépend des activités effectuées sur place, du nombre de personnes (famille, amis), du mode de logement, du mode de transport etc. Il serait difficile de répondre, mais on peut tabler sur un minimum d'environ 500euros par personne pour 3 semaines.
Quels sont les "pièges " à éviter ?
Ne pas monter dans un taxi si le compteur (taximetro) ne fonctionne pas (à Quito tous les taxis travaillent avec le compteur, dans les autres villes il faut souvent négocier). Ne pas accepter d'aller vers un point d'eau sous pretexte qu'on vous a salit un vêtement (bien que possibles ses situations sont rares). Ne pas boire de l'eau non encapsulée ni glaçons si l'eau n'est pas pure. Attention le soleil se couche dès 18-19h.
Quel est le climat en Equateur ?
Merci de lire notre rubrique dédiée au climat ici.
A combien se monte la la taxe d'aéroport pour sortir de l'Equateur ?
40 $ !!!!!
Peut-on pêcher ou faire de la plongée ou chasse sous-marine en Equateur ?
Bien sûr ! La flore et faune sous-marine sont merveilleuses. Toutefois bien se renseigner et choisir un agence de préférence pour la plongée. Le Pacifique n'est pas très pacifique..... Certaines zones sont réserves natuelles et certaines espèces interdites à la pêche. Du côté de Salengo c'est pas mal...
Puis-je prendre des photos de tout le monde et de tout ?

Tout le monde n'apprécie pas d'être pris en photos, il vaut mieux demander avant. Certains demanderont quelques dollars en échange, à vous de voir.

Puis-je prendre mon superbe appareil photo ?
L'appareil photos est indispensable ! Pour la ville ou les soirées en ville un (deuxième) appareil peu encombrant/voyant est recommandé. Prenez un maximum de photo, vous trierez ensuite.
Tirage en France ou en Equateur ?
En France, c'est souvent moins cher et de meilleur qualité. Idem pour les cartes mémoires.
Peut-on recharger des batteries/piles facilement ?
Bien sûr, mais l'Eqauteur fonctionnant au 110v il faut juste un petit adaptateur 220->110v. Note : avec le 110v les batteries chargeront donc moins rapidement.
Puis-je passer facilement à un autre pays frontalier ?
Oui, en bus comme partout, compter environ 2h30 par 100Km de trajet et environ 1$ par 100Km. Au changement de frontière on s'arrête au bureau de l'immigration pour valider le visa d'entrée. En avion il s'agit d'un vol international, donc cher.
Location de voiture ?
Pourquoi pas. La conduite n'est toutefois pas aisée, très "sportive"..., absence quasi totale de panneaux indicateurs. Avoir une bonne carte. On peut louer un véhicule pour environ 50$ par jour.
Délit et respect
Le principe de base quand on voyage, c'est le respect des différences et de la législation. Ne surtout pas s'aventurer à consommer des produits illicites, les conditions carcérales sont particulièrement difficiles.
Merci de me soumettre vos suggestions en postant un message sur notre formulaire ici
<< retour
|Nous contacter|"Ñuca LLacta, Terre des volcans"|